février 2021

Dépistage du cancer du sein : êtes-vous à jour ?

Demain, le 4 février a lieu la journée mondiale du cancer. Une journée de mobilisation,  de prévention et sensibilisation.  A cette occasion nous avons souhaité faire un point avec le Centre Régional de Coordination des Dépistages des cancers d’Ile-de-France (CRCDC-IDF) sur l’un des cancers les plus répandu en France :  le cancer du sein. 

Quelles sont les missions du Centre Régional de Coordination des Dépistages des cancers d’Ile-de-France (CRDC-IDF) ?

Le CRCDC-IDF a pour mission de promouvoir, d’organiser et d’évaluer les dépistages organisés des cancers en Île-de-France dans l’objectif de réduire la mortalité par cancer des franciliens.

Aujourd’hui, 3 dépistages organisés sont proposés dans la région :

  • le dépistage organisé du cancer du sein pour les femmes de 50 à 74 ans,
  • le dépistage organisé du cancer colorectal pour les hommes et les femmes de 50 à 74 ans 
  • le dépistage organisé du cancer du col de l’utérus pour les femmes de 25 à 65 ans.

Plus de 5 millions de franciliennes et franciliens sont concernés par nos programmes de dépistages organisés des cancers.

Dr Agnès Bernoux
Aurélia Masidi

Le Docteur Agnès Bernoux, médecin Coordonnateur du site de l’Essonne et médecin référent pour le dépistage organisé du cancer du sein du CRCDC-IDF, et  Aurélia Gibelin, Responsable de Communication  du CRCDC-IDF répondent à nos questions.

Pourquoi est-il important de se faire dépister ?

La mammographie de dépistage (examen radiologique des seins) permet de découvrir précocement un petit cancer encore non-palpable. Un cancer dépisté tôt, c’est une prise en charge moins contraignante et un traitement moins lourd pour la patiente.

A partir de 25 ans il est recommandé d’effectuer tous les ans un examen clinique des seins par un professionnel de santé et cela tout au long de la vie de la femme. A partir de 50 ans une mammographie de dépistage doit être effectuée tous les deux ans (prise en charge à 100% pour l’assurance maladie).  

La génétique est-elle un facteur aggravant ?

5 à 10% des cancers du sein sont des cancers d’origine génétique mais pour une femme porteuse d’un gène de prédisposition du cancer du sein, le risque de développer un cancer est très important. Ces femmes doivent donc avoir un suivi particulier et très rapproché dès 40 ans parfois même avant.

Les hommes sont-ils touchés ?

Les cancers du sein chez l’Homme sont rares. Moins de 1% des cancers dépistés chaque année touche des hommes. Ce sont souvent des cancers liés à un facteur génétique.

La douleur est-elle symptomatique d’un cancer du sein ?

Le cancer du sein n’est généralement pas douloureux. 
 La douleur est souvent liée au cycle hormonal de la femme, à des kystes ou à une mastose.

Quels sont les différents traitements et leurs durées moyennes ?

Le traitement dépend de la localisation du cancer, de son stade, de son grade, de l’état de santé général de la patiente, de son âge, de ses antécédents familiaux…

En fonction de ces différents critères, plusieurs types de traitements peuvent être envisagés, certains étant souvent combinés : la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, l’hormonothérapie…

La radiothérapie s’étend sur plusieurs semaines, la chimiothérapie sur 3 à 4 mois.

L’hormonothérapie est un traitement au long court puisqu’il est proposé pour au moins 5 ans.

Quelles sont les chances de rémission ?

Plus un cancer est dépisté tôt, plus la patiente a de chances d’en guérir. Aujourd’hui, un cancer du sein dépisté tôt, c’est 99% de survie à 5 ans.

Quand il y a un envahissement ganglionnaire il est de 93% à 5ans et quand il y a des métastases il n’est plus que de 72%.

C’est pourquoi le CRCDC-IDF propose le dépistage organisé des cancers tous les 2 ans pour les femmes de 50 à 74 ans.

 

Les événements autour d’Octobre rose ont été perturbés à cause de la Covid mais pouvez-vous d’ores et déjà nous faire un bilan du cru 2020 ? 

La campagne Octobre Rose a été marquée par l’épidémie de Covid19 car certains événements ont dû être annulés. Malgré ce contexte sanitaire on observe que nos partenaires restent très mobilisés sur la prévention et la sensibilisation au dépistage organisé du cancer du sein. Bien évidemment, il a fallu s’adapter donc les actions maintenues ont respecté un protocole sanitaire très strict. Nous avons également proposé des modes d’intervention alternatifs, des réunions à distance et privilégié la communication digitale à travers les réseaux sociaux et le site web du CRCDC-IDF. Octobre Rose a lieu, mais différemment.

Le CRCDC-IDF, insiste sur l’importance de réaliser la mammographie de dépistage tous les deux ans. LE CRCDC-IDF tient également à rassurer les femmes et insiste sur le fait que les cabinets de radiologie prennent toutes les mesures sanitaires en vigueur pour que les femmes passent leur mammographie en toute sécurité.

Retrouvez plus d’information sur le dépistage organisé des cancers en Ile-de-France sur le site du CRCDC-IDF en cliquant ici.

Crédit Photo : Photo by Angiola Harry on Unsplash



Cancer
Cancer du sein
CRDCD-IDF
Dépistage
Journée Mondiale contre le cancer
Maladie
Santé