mars 2021

Le café, boisson préférée des français ?

AMOUR DU CAFE

La passion des français pour le café ne date pas d’hier. Depuis plus de 5 siècles, cette potion déchaine les passions et réveille les papilles.

Aujourd’hui, le café est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde après l’eau.

David SERRUYS de la marque PROQUA fait le point avec nous sur ce nectar qui nous vient de loin. Découvrez la première partie de l’interview. 

Quelle est la meilleure manière de préparer un café ?

Il n’y a pas de bonne manière. La meilleure manière c’est véritablement de découvrir le café et l’extraction que vous aimez. Si vous aimez la force et l’intensité, vous vous tournerez plus volontiers vers l’expresso qui est une compression des arômes, l’intensité sera donc plus importante.  

Si vous aimez la douceur, vous serez plus adepte de ce que l’on appelle le « Slow Coffee », c’est une méthode douce de filtration qui favorise la balance des arômes, le goût est moins intense que celui de l’expresso.

A savoir !
Plus vous allongez votre café, plus vous avez de caféine. La caféine est un excitant, il ne faut donc pas en abuser. Chacun par rapport à son corps trouve son équilibre et le dosage qui lui convient. Un café plus il est court, plus il est intense et fort en goût. Plus il est long moins il est fort, plus il y a de caféine, et ce n’est pas forcément le meilleur. Ce qui est bon ce sont les arômes, les goûts.

Caféier - Graines de café

Quel est l’impact écologique du café ?

Le climat est extrêmement important pour l’avenir du café. Si l’on ne fait rien, dans une trentaine d’année, la moitié des surfaces de champs de café auront disparues à cause du réchauffement climatique.

On parle de plus en plus de café bio, de biodynamie, de durabilité dans la façon de produire mais également dans les relations humaines. Ce mouvement me fait dire que la filière va devenir de plus en plus vertueuse. Malgré cela, le combat n’est gagné d’avance car le marché est tenu à 96% par ce que l’on appelle des cafés dits de commodité, c’est-à-dire que la majorité de ces volumes sont détenus par des grands groupes et produits sur des terres surexploitées par l’agriculture intensive. Néanmoins, je suis confiant car les choses changent grâce à certaines TPE et PME qui, comme Proqua, souhaitent tirer le marché vers le haut avec des valeurs plus favorables à la planète et aux hommes.

Le cahier des charges mis en place par Proqua est une illustration de ce courant de pensée plus vertueux.  Comme dans beaucoup de TPE et PME, nous avons à cœur de sélectionner les meilleurs cafés de petits producteurs du monde entier. Nous travaillons avec des producteurs qui récoltent à la main, uniquement les cerises de cafés arrivées à maturation, c’est ce que l’on appelle le picking.

Nous importons des cafés dits de spécialité d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, d’Afrique ou d’Asie et pour réduire au maximum notre empreinte écologique, nous avons mis en place un strict processus. Une partie de nos livraisons arrivent des pays producteurs par cargo à voile. Notre but affiché et que d’ici à 2022, 50% de nos importations soient transportées de cette manière, pour arriver à 100% en 2025 afin d’avoir une empreinte carbone nulle. Selon-moi, cet état d’esprit participe à façonner les nouveaux contours de la torréfaction traditionnelle.

« Chaque cerise est sélectionnée avec soin puis transformée en grains par des hommes et des femmes engagés dans la recherche de qualité »

 

Quand on parle d’impact écologique on ne peut pas s’empêcher de penser aux dosettes, quel est votre avis sur le sujet ?

CAFE - DOSETTES - NESPRESSO_Photo by Jesper Brouwers on Unsplash_jesper-brouwers-ioxmlrwJPBI-unsplash

Le café en grains (ou moulu) est plus écologique dans son mode de consommation que le café portionnable dit en capsule car aujourd’hui même si l’aluminium se recycle à vie, nous n’avons pas réellement de statistiques précises sur le volume de capsules recyclées, même s’il y a eu des gros efforts faits ces dernières années.

En France, 6 milliards de capsules sont vendues en France ! Est-ce que chaque consommateur recycle ses capsules ?

« On pourrait imaginer que le café portionnable deviendrait 100% écologique le jour où les consommateurs recycleront toutes les capsules consommées ».

Le café en grain dans son mode de consommation est plus écologique car le marc de café peut avoir plusieurs utilités (engrais, débouchage de canalisations, masques…). 

Dans 15 jours sur le blog, retrouvez la seconde partie de l’interview sur les bienfaits du café et ses multiples utilisations. 

Crédit photos :
Photo by Jessica Lewis on Unsplash_jessica-lewis-Am2kjOEKADs-unsplash
Photo by Jesper Brouwers on Unsplash_jesper-brouwers-ioxmlrwJPBI-unsplash



Arômes
Boisson
café
Café en grain
Caféine
Capsules
Cerise
Développement durable
Dosettes
Ecologie
Français
Proqua
Slow coffee